Les couilles. Les bijoux de famille. La poche. Bien qu’on connaît de nombreux surnoms qui font référence à nos organes génitaux producteurs d’hormones et de sperme, combien de gars savent quoi que ce soit sur la santé des testicules? Par exemple, saviez-vous que le cancer du testicule est le type de cancer le plus commun chez les hommes de 35 ans et moins?  Ou que la moitié de tous les cas de cancer du testicule touche les hommes âgés de 20 à 34 ans? De quoi faire dresser votre poil de poche, non?

Au moins, le cancer du testicule est rare, et il peut être soigné complètement s’il est identifié rapidement. C’est pour cette raison qu’un auto-examen de vos testicules est important. Étant donné que le développement de la plupart des cancers du testicule se fait sans douleur, il est essentiel que vous fassiez un examen par vous-même pour détecter dès le début des problèmes potentiels.

Comment repérer par vous-même des indices de cancer du testicule

Première étape : Connaissez vos testicules

Les testicules ne sont pas tous de la même taille, ils peuvent varier entre celle d’un raisin et celle d’un œuf. De plus, l’un est habituellement un peu plus large que l’autre. Derrière chaque testicule se trouve un tube enroulé appelé épididyme, dans lequel le sperme est retenu. Le reste de la tuyauterie se nomme canal déférent, et sert à envoyer le sperme dans les autres parties de l’organe de reproduction.

Deuxième étape : L’échauffement d’avant-match

Si vous venez de sauter dans un lac glacé, ce n’est probablement pas le moment idéal pour effectuer un examen de vos testicules. Faites-le plutôt après avoir pris une douche ou un bain, alors que le scrotum est bien détendu.

Troisième étape : Prenez possession de vos couilles

Placez-vous devant un miroir et vérifiez si le scrotum n’est pas enflé.  Tâtez vos testicules pour voir s’il n’y a pas de bosses, de gonflement, de rétrécissement et d’autres signes inquiétants. Faites rouler doucement, du haut vers le bas, chaque testicule entre votre pouce et votre index ou votre majeur pour sentir s’il y a des bosses ou des textures inhabituelles. Ils ne seront pas complètement lisses, alors ne paniquez pas. Mais si vous sentez qu’un endroit a la taille d’un pois, demandez à votre médecin d’effectuer un examen.

À quel âge pouvez-vous développer un cancer du testicule?

La Société canadienne du cancer recommande qu’à l’âge de 15 ans, les gars soient bien familiers avec leur poche. Ainsi, vous serez en mesure de remarquer si leur apparence et leur texture changent. Le cancer du testicule est le cancer le plus commun chez les hommes âgés de 15 à 29 ans. Cependant, les hommes de tout âge peuvent développer un cancer du testicule. Alors, n’oubliez pas d’examiner vos testicules de temps en temps, peu importe votre âge.

Facteurs de risque

Il existe des facteurs de risque connus qui peuvent augmenter les chances d’avoir un cancer du testicule tels que la génétique, la cryptorchidie et la taille des hommes. Pour consulter la liste complète, veuillez visiter la Société canadienne du cancer.

Application pour examiner vos testicules

Vous avez besoin d’un rappel pour vérifier vos testicules chaque mois? Il y a une application pour ça! Vous pouvez télécharger l’application Ball Checker pour iOS et Android

En visitant vos gosses une fois par mois, vous pouvez dormir sur vos deux oreilles en ayant la certitude qu’elles n’ont pas de bosses ou de gonflement.

Cet article a été publié à l’origine le 27 mai 2018.

Recevez Notre Bulletin

Inscrivez-vous afin de recevoir chaque semaine des conseils santé de Change pas trop dans votre courriel.

Vous vous êtes enregistré avec succès