Les Problèmes De Santé Des Hommes

La dépression chez les hommes

Tout ce qu’il faut savoir sur la dépression chez les hommes. Y compris des informations sur les signes à surveiller et des conseils pour prévenir la dépression.

Révisé par:

Dre Melanie Badali
Dre Melanie Badali

psychologue agréée

La dépression chez les hommes

Les hommes qui connaissent une dépression ressentent généralement plus d’irritabilité, de colère et de découragement.

Qu’est-ce que la dépression?

Une sensation de tristesse ou de « cafard » qui dure plus que quelques semaines et qui commence à nuire au quotidien peut être un signe de dépression. Elle peut mener à une sensation d’irritabilité, de désespoir ou de dévalorisation et nuire au niveau d’énergie, au sommeil, à l’appétit et aux relations interpersonnelles.

La dépression est un trouble de l’humeur pouvant résulter de différents facteurs, dont la génétique, le stress causé par les événements qui changent la vie, une maladie grave, la consommation de substances nocives et même certains médicaments. Elle peut être modérée (avoir une incidence significative sur le quotidien) ou grave (rendre la vie quotidienne presque impossible).

À l’heure actuelle, les hommes sont moins enclins à demander de l’aide pour une dépression et trois fois plus susceptibles que les femmes de succomber à un suicide, mais cela n’a pas à être le cas. Demander de l’aide peut faire une différence.

Signes et Symptômes 

Le symptôme le plus commun de dépression est un sentiment de tristesse, de cafard ou de lassitude qui dure plusieurs semaines et qui nuit à la vie au travail et à la maison ou aux situations sociales. 

Les autres symptômes de dépression peuvent comprendre les suivants :

  • Perte d’intérêt pour le travail, les passe-temps, les gens ou le sexe
  • Pensées trop négatives
  • Sentiment excessif de culpabilité, d’irritabilité ou de colère
  • Sentiment de dévalorisation ou de désespoir
  • Trouble du sommeil
  • Baisse d’énergie
  • Changement au niveau de l’appétit
  • Éloignement de la famille ou des amis
  • Difficulté à se concentrer, se souvenir ou prendre des décisions
  • Facilité à pleurer ou envie de pleurer sans pouvoir le faire
  • Pensées suicidaires (qui devraient toujours être prises au sérieux)

Vous ne vous sentez pas vous-même? Découvrez la trousse CerveauForme et remplissez l’autoévaluation gratuite pour déterminer si vous présentez des signes et symptômes d’anxiété ou de dépression qui peuvent nuire à votre vie. 

Si vous vous inquiétez pour quelqu’un de votre entourage, amorcez une conversation. Demandez-lui comment il se porte et dites-lui que vous êtes là pour l’aider.

Facteurs De Risque 

Il n’existe pas une cause unique de dépression. Elle peut toucher n’importe qui, à tout moment et à tout âge. 

Les déclencheurs courants de la dépression comprennent des facteurs de stress important comme la perte d’un être cher, l’apparition d’une maladie ou un changement d’emploi majeur.

D’autres déclencheurs possibles de la dépression comprennent :

  • La génétique ou des antécédents familiaux de dépression
  • Une vulnérabilité psychologique ou émotionnelle à la dépression
  • Des facteurs biologiques comme un déséquilibre dans la chimie du cerveau et les systèmes endocrinien et immunitaire
  • Une maladie à long terme
  • Des substances nocives comme les drogues et l’alcool
  • Certains médicaments
  • L’inactivité physique

Diagnostic 

La dépression est diagnostiquée par un professionnel de la santé autorisé en se basant sur une évaluation de l’état actuel de la santé, des pensées, des sentiments et des comportements. Ce dernier peut prendre en compte les antécédents familiaux et médicaux, les troubles de santé mentale passés, les médicaments et d’autres facteurs de risque possibles.

Prévention 

Pensez à vos pensées

Confrontez votre façon de penser à la réalité pour éviter que les schémas de pensées négatifs ne deviennent une habitude. Votre état d’esprit compte et peut nuire à votre santé. Parlez-vous comme si vous parliez à un ami ou de la manière dont votre entraîneur ou votre professeur préféré vous parlerait. 

Fixez-vous des objectifs « S. M. A. R. T. »

Atteindre des objectifs peut améliorer l’humeur. Définir des objectifs irréalistes peut nuire à l’humeur et à la reconnaissance de ses propres capacités. Établissez des objectifs « S. M. A. R. T. », c’est-à-dire spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporels. Si vous avez de la difficulté à atteindre vos objectifs, essayez d’en réduire l’ampleur ou demandez de l’aide. De petits gestes peuvent entraîner un grand changement.   

Faites des choses avec intention

Trouvez des activités qui vous donnent une raison d’être. N’évitez pas systématiquement les situations malaisantes. Vous pouvez faire des choses difficiles. 

Créez des liens

Les liens sociaux sont un facteur qui contribue grandement à la santé mentale et physique. La recherche a démontré que les amitiés peuvent nous aider à vivre plus longtemps. Même si le besoin de créer des liens est différent pour chacun, les bienfaits pour la santé de ces liens sont universels. Entretenir ou créer des liens sociaux authentiques peut contribuer à nous offrir du soutien en cas de déprime.

Bougez

Quatre-vingt-un pour cent des hommes canadiens croient que l’activité physique a un effet positif sur leur santé mentale. L’activité physique déclenche la sécrétion d’endorphines bienfaisantes tout en réduisant les symptômes du stress, de l’anxiété et de la dépression légère ou modérée. La recherche démontre que 30 minutes d’activité d’intensité modérée deux ou trois fois par semaine peuvent être bénéfiques si cette activité est pratiquée pendant au moins 9 semaines. Faites de l’activité physique une habitude. Rappelez-vous que toute activité vaut mieux que de ne pas bouger du tout.

Dormez mieux

Découvrez ce que vous pouvez faire pour améliorer votre sommeil : évitez le temps d’écran une heure avant d’aller au lit, réveillez-vous à la même heure et réduisez votre consommation de caféine. Réglez ce qui vous tracasse pendant la journée pour éviter que vos soucis vous gardent éveillé la nuit. Essayez de dormir 7 à 9 heures d’un sommeil réparateur par nuit.

Adoptez une alimentation plus saine

Consommez plus souvent des aliments complets comme des fruits, des légumes, des grains entiers et des protéines maigres. Ces aliments débordent de vitamines et de nutriments essentiels pour la santé du cerveau et peuvent renforcer votre énergie et votre sensation générale de bien-être.

Réduisez votre consommation d’alcool

Beaucoup de gens aux prises avec la dépression se tournent vers l’alcool pour trouver du réconfort ou du plaisir. Or, l’alcool est une drogue déprimante. Il ralentit certaines parties du cerveau intervenant dans la réflexion, le comportement et même la respiration. Une surconsommation à long terme d’alcool peut déclencher ou exacerber les symptômes. Toute réduction de la consommation d’alcool est bénéfique pour la santé physique et mentale.

Traitement 

Il existe un certain nombre de traitements fondés sur la science contre la dépression. Ceux-ci peuvent comprendre les psychothérapies comme la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) et la thérapie interpersonnelle (TIP), ainsi que des médicaments prescrits par un professionnel de la santé autorisé. 

Se renseigner, adopter de saines habitudes de vie et développer une habileté à se prendre en charge peuvent aussi avoir un effet positif sur le bien-être mental. Les groupes de soutien peuvent également être utiles.

Foire Aux Questions

La dépression est-elle héréditaire?

Oui, la dépression peut être déclenchée par une prédisposition génétique ou des antécédents familiaux de la maladie.

Certains médicaments peuvent-ils causer la dépression?

Sources : 

Dernière mise à jour : 13 octobre 2023

Avis de non-responsabilité : Cette ressource est offerte à des fins d’information et d’éducation uniquement. Elle n’est pas destinée à fournir un diagnostic ou à remplacer l’avis médical d’un professionnel de la santé. Vous ne devez pas utiliser les renseignements fournis pour diagnostiquer ou traiter un problème médical ou de santé. Si vous avez ou pensez avoir un problème médical ou de santé, consultez rapidement votre professionnel de la santé.

Révisé par:

Dre Melanie Badali

Dre Melanie Badali, psychologue agréée

La Dre Melanie Badali est une psychologue clinicienne primée qui compte plus de 20 ans d’expérience en tant que clinicienne, chercheuse, enseignante et défenseure de la santé mentale.

Plus à propos Dre Melanie Badali