Nous savons tous que lorsque la vie nous lance des citrons, il faut en faire de la limonade! Mais que faire de ce délicieux breuvage sans sucre?

Karl Subban vous propose d’en boire une bonne gorgée après avoir grimpé jusqu’au sommet du Centennial Park Ski and Snowboard Centre. Bien des années avant que ses trois fils ne passent à la LNH, le champion de la Fondation pour la santé des hommes au Canada et sa femme Maria avaient l’habitude de faire la course avec les enfants jusqu’au sommet des pistes de ski de l’ouest de Toronto.

Karl était aussi le chauffeur de la famille. Comme Maria devait se rendre au centre-ville pour son travail, il était chargé de conduire ses cinq enfants et de les déposer à leurs séances d’entraînement, patinoires et gymnases respectifs. Tout cela, après une longue journée de travail à l’école où il était directeur.

Comme bien des pères à travers le Canada, Karl était si occupé à aider les autres à réussir qu’il en a quelques fois oublié de prendre soin de sa propre santé. « Nous courions partout. Les entraînements de hockey, les matchs, les déplacements, le travail… notre vie n’était qu’une longue course sans fin. Devinez ce qui arrive aux voitures de course? Elles finissent avec un pneu crevé », explique Karl. Quand on fait tout à la hâte, il arrive parfois qu’on néglige certaines parties de notre vie. C’est comme cela qu’on en arrive souvent à oublier de prendre soin de soi, parce qu’on n’en voit pas les répercussions de façon immédiate. Vous ne vous réveillez pas un bon matin avec une dizaine de kilos en trop. C’est progressif, et ça finit par vous prendre par surprise lorsque vous réalisez que vous avez un problème. »

Vingt ans après la fin de sa brillante carrière au basketball universitaire, Karl avait engraissé de 80 livres et luttait maintenant contre le diabète de type 2.

Le diagnostic de diabète a été un coup dur à encaisser, mais Karl a su éviter de sombrer dans la dépression en intégrant de l’activité physique régulière à son horaire quotidien. Karl ne fait pas exception à la règle : l’exercice physique l’a aidé à perdre du poids — plus de 40 livres — tout en renforçant son estime personnelle et en réduisant ses niveaux de stress. D’autres bienfaits de l’exercice comprennent des os plus forts, un meilleur contrôle de la tension artérielle, de faibles taux de maladies cardiaques et de cancer et des niveaux d’énergie accrus. L’exercice régulier offre également des avantages particuliers aux personnes atteintes de diabète de type 2, car elle améliore la sensibilité du corps à l’insuline et aide à gérer les taux de glycémie. Si vous ne souffrez pas de diabète de type 2, faire de l’exercice régulièrement peut aider à le retarder ou même l’empêcher de se développer.

Jetez un coup d’œil à cette publication du blogue Change Pas Trop afin de découvrir des conseils pour intégrer des exercices faciles dans votre journée.

Grâce à la pratique régulière d’une activité physique, Karl avoue se sentir « incroyablement mieux. Je me sens bien dans ma peau, et plus on vieillit, plus c’est important. »

Levons donc tous notre verre de limonade en son honneur!

Inscrivez-vous à notre bulletin

Des nouvelles sur la santé des hommes que vous pouvez utiliser. Abonnez-vous aujourd’hui.

Vous vous êtes enregistré avec succès

Share This