Nous formons une communauté de gars incroyables de partout au Canada qui sont fiers de vivre plus sainement sans trop changer, et nous avons besoin de votre aide pour commencer. Soyez le premier parmi vos amis à partager les petits gestes que vous posez pour être un peu plus en santé en laissant un commentaire ci-dessous ou utilisez le mot-clic #ChangePasTrop sur Instagram, Facebook ou Twitter.

« Je suis tellement content de l’avoir finalement fait! »

Faites la connaissance de Jamie qui a commencé simplement par éliminer les boissons gazeuses et le jus. Au début, il n’a pas changé grand-chose… et cela a tout changé.

Comme beaucoup d’hommes, Jamie était un passionné de sport qui aimait jouer au basketball, mais lorsqu’il s’est blessé au genou il y a neuf ans : « Toutes les façons de faire de l’activité physique dans ma vie ont ralenti et ont fini par s’arrêter. Soudainement, j’avais une excuse pour tout. »

Le travail de Jamie dans un restaurant n’a pas aidé. « Je ne mangeais pas correctement… La tentation était toujours juste sous mon nez. »

Jamie randonnée dans les bois du parc

Ce moment où vous décidez d’apporter un changement :

Un an plus tard, il avait pris environ 60 livres, et au cours des cinq prochaines années, rien n’a changé. « J’ai remarqué que faire quoi que ce soit — skier, faire du snowboard, même monter les escaliers — était devenu difficile pour moi. J’ai commencé à ronfler très fort la nuit. »

Finalement, il en a simplement eu assez : « Je ne voulais pas que tout soit aussi difficile. »

Jamie savait qu’il devait apporter des changements, mais pas seulement pour perdre les livres en trop. « Il ne s’agissait pas de perte de poids. Je voulais vraiment consacrer mes efforts à faire de meilleurs choix dans ma vie de tous les jours, pour le reste de ma vie. »

Jamie marchant sur le pont suspendu de Capilano

Un geste simple que vous êtes capable d’accomplir :

Une petite recherche en ligne a révélé un premier pas simple qu’il était capable de faire : il a éliminé les boissons gazeuses et le jus sucrés de son alimentation pendant un mois et a bu de l’eau lorsqu’il avait soif. Ce n’était pas facile au début : « Dans la restauration, les boissons gazeuses sont partout! » Mais en résistant à la tentation pendant deux semaines, il a su qu’il pouvait le faire. « Je me souviens avoir pensé : “Je vais y arriver!” »

Ce sentiment d’accomplissement a incité Jamie à apporter un autre petit changement : il a éliminé les aliments frits et a réduit sa consommation de viande rouge et de féculents.

L’effet de boule de neige ayant été déclenché, Jamie a commencé à faire du jogging dans son quartier de Vancouver. Un mois après avoir renoncé aux boissons gazeuses, Jamie avait perdu 30 livres! « Comme je remarquais que mon corps perdait de la graisse, j’ai entrepris de me reconcentrer et de faire de la recherche et j’ai commencé à faire de la musculation pour augmenter ma force. »

Jamie courir dans les sentiers du parc

Pourquoi l’approche d’« une étape à la fois » fonctionne :

L’approche d’« une étape à la fois » de Jamie est appuyée par la science. Selon l’American Psychological Association, « fractionner vos objectifs en petites étapes plus faciles à gérer » est l’une des clés de changements de mode de vie durables. « Les comportements malsains se développent au fil du temps, alors le fait de remplacer les comportements malsains par des comportements sains demande du temps », explique le centre d’aide de l’APA. « Beaucoup de gens font face à des problèmes lorsqu’ils essaient de changer trop de choses trop rapidement. Pour améliorer vos chances de réussir, mettez l’accent sur un objectif ou changement à la fois. À mesure que de nouveaux comportements sains deviennent une habitude, essayez d’ajouter un autre objectif qui contribue au changement global auquel vous aspirez. »

Jamie pêchant à la rivière Capilano

Jamie est la preuve vivante que n’importe qui peut le faire!

Tant de choses ont changé pour lui depuis ce premier choix simple d’arrêter de boire des boissons gazeuses : ses amis, sa famille et ses collègues voient un homme plus confiant. Mais une chose n’a pas changé : « Chaque jour, il faut faire des choix, ce qui peut être difficile. Le premier mois, vous voyez des améliorations, mais si elles ne se produisent pas assez rapidement, vous devez simplement ne pas abandonner. »

En fin de compte, la persévérance finit par payer. Il suffit de regarder Jamie : « J’aime la vie que je mène », dit-il fièrement. « Je suis plus heureux et plus en santé, à la fois mentalement et physiquement, que je ne l’ai jamais été. »

Soyez le premier parmi vos amis à partager les petits gestes que vous posez pour être un peu plus en santé en laissant un commentaire ci-dessous ou utilisez le mot-clic #ChangePasTrop sur Instagram, Facebook ou Twitter.

Vos gestes, qu’ils soient petits ou grands, pourraient inspirer vos amis canadiens à faire de même.

 

Sources :
http://www.apa.org/helpcenter/lifestyle-changes.aspx