Toby Hargrave partage de petites étapes pour se détendre au sujet de sa santé.

Découvrez de petits changements qui peuvent faire un effet domino.

De petites étapes aident un humoriste de la C.-B. à se détendre au sujet de sa santé

What's So Funny About Men’s Health?

Regardez le court métrage qui suit Toby alors qu’il affronte les répercussions possibles de décennies d’excès.

Toby Hargrave et ses camarades de classe de 5e secondaire étaient sur le point de terminer une randonnée de vélo de 1300 km à travers les Rocheuses lorsqu’il a découvert personnellement comment une journée ordinaire peut prendre une tournure désastreuse. L’aventure avait commencé à Jasper, en Alberta, et se poursuivait vers le sud jusqu’au Montana. Filant à 60 kilomètres-heure dans un tronçon en pente de l’autoroute, Toby a roulé sur un morceau de bois qui l’a projeté contre une semi-remorque stationnée au bord de la route. Il s’est réveillé à l’hôpital sans aucun souvenir de l’accident. D’un tendon patellaire du genou sectionné nécessitant une opération à des lésions vertébrales en passant par des lacérations faciales, ses blessures lui ont fait réaliser à quel point il avait frôlé la catastrophe.

Peu après l’accident, Toby a appris autre chose : la guérison est un processus lent et le corps doit être traité avec respect pour pouvoir reprendre ses fonctions normales. Au moment de son excursion en vélo, Toby comptait parmi les quelque 100 adolescents qui fréquentaient l’ancienne école St. John’s School of Alberta, un pensionnat pour garçons strict et traditionnel axé sur des activités de plein air rigoureuses. Il était habitué à participer à des courses de raquettes de 55 à 90 kilomètres, mais après son accident, il est resté en fauteuil roulant durant presque cinq mois. Une fois capable de remarcher — et pour prouver qu’il n’était pas une mauviette —, Toby a pris part à une course de raquettes avant d’être vraiment prêt. « C’est à ce moment que j’ai vraiment bousillé mes genoux, avoue Toby. J’ai détruit mon autre genou en favorisant ma jambe blessée et ça a été le début d’un lent déclin. »

En fait, ce qu’il perçoit comme un « lent déclin » n’a pas été si mauvais. L’acteur et humoriste vit avec sa jeune famille dans le district de Sunshine Coast en Colombie-Britannique et à 44 ans, Toby Hargrave est ce qui se rapproche le plus d’un homme ordinaire. Se décrivant comme un homme « spectaculairement ordinaire », il pèse environ 120 kilos et mesure 1,83 m. Comme beaucoup de Canadiens, il a passé la majeure partie de sa vie adulte à boire de l’alcool, particulièrement du vin, presque tous les jours. Dans sa famille, c’est Toby qui porte le tablier et son répertoire culinaire est axé sur des réinterprétations colorées de mets réconfortants comme des côtes levées, des rôtis ou des pierogis. Compter les calories? Pourquoi? Faire de l’exercice? Qui a le temps?

Après la naissance de son deuxième enfant il y a environ un an, Toby ne pouvait plus se défaire d’une sensation d’épuisement qui semblait l’habiter jusque dans la moelle des os. En se regardant dans le miroir, épuisé d’être épuisé, il commença à s’inquiéter. Cet homme barbu et costaud qui le regardait était-il en santé ou non? La prochaine question logique : quel plan d’action adopter? Un bilan médical — mesure de la tension du sang, tests de triglycérides, de cholestérol et de glycémie, mesure du tour de taille et calcul de l’IMC — s’imposait.

Toby est soulagé d’avoir subi ces tests. Pas parce qu’il a découvert quelque chose de sinistre, mais parce qu’il a découvert que ça allait malgré un style de vie qui ferait sourciller beaucoup de spécialistes de la santé. Au moins, cette expérience lui a enlevé un grand poids sur les épaules et l’a motivé à prendre des mesures afin de maintenir une bonne santé. « Il est libérateur d’avoir toutes ces informations qu’on doit connaître, explique Toby. Je ne dis pas que je n’ai pas à m’inquiéter pour ma santé, mais en ce moment, je n’ai pas peur que mon foie soit sur le point de me lâcher. Je n’ai pas peur de commencer à développer du diabète de type 2 la semaine prochaine. »

À peu près à l’époque où Toby réfléchissait à la mortalité, la Fondation pour la santé des hommes au Canada (FSHC) lui a proposé de participer à un documentaire explorant les peurs et les anxiétés de beaucoup d’hommes lorsqu’il est question de bilans de santé. Intitulé What’s So Funny About Men’s Health?, le court métrage suit Toby Hargrave alors qu’il affronte les répercussions possibles de décennies d’excès et qu’il explore les étapes qu’il pourrait prendre pour être plus en santé et se sentir mieux.

Toby a réalisé qu’il faisait probablement bien les choses.

Dans le documentaire, Toby rencontre le champion de la FSHC Adam Kreek, un rameur olympique médaillé d’or. Adam Kreek aide Toby à utiliser l’outil en ligne Pour ma santé de la FSHC, qui aide les hommes à dresser un portrait d’ensemble de leur santé. Il a aussi rencontré Ned Bell, fervent défenseur des poissons et fruits de mer durables et chef cuisinier pour l’organisme Ocean Wise établi à l’aquarium de Vancouver. M. Bell éloigne Toby de sa section préférée de l’épicerie — celle de la viande rouge — pour le guider vers la section des produits de la mer en l’encourageant à élargir son répertoire culinaire et à ajouter plus de légumes et de fruits à l’alimentation quotidienne de sa famille. Lorsque sa fille de quatre ans lui a récemment demandé une deuxième portion d’asperges, Toby a réalisé qu’il faisait probablement bien les choses.

Alan Scholes with the kids for Canadian Men's Health Week

Le documentaire d’une demi-heure se concentre sur les choix quotidiens de Toby en matière d’alimentation et d’exercice, et sur la façon dont ils peuvent être améliorés par de petits changements. S’il avait été plus long, il aurait aussi peut-être exploré la dépression, un autre problème que Toby considère comme faisant partie intégrante de la santé des hommes. Il se souvient d’un moment de sa vie, en 2012, où sa carrière et sa vie personnelle ont traversé une période difficile. Incapable de se débarrasser d’une sensation de profonde morosité, Toby ne parvenait plus à sortir du lit. « Je suis tombé dans un précipice, explique-t-il. Je n’ai jamais demandé d’aide et c’est bien dommage, parce que c’est une façon très solitaire de composer avec les choses. Mais c’est typique des hommes qui ont grandi dans les années 70 et 80. »

Toby Hargrave dénonce la façade machiste que les hommes doivent montrer au monde et il souligne que c’est cette façade qui l’a poussé à participer à une course de 55 kilomètres malgré son genou blessé. Le résultat à long terme? Ses genoux ne se sont jamais totalement rétablis. Selon lui, les hommes portent le fardeau de vieux stéréotypes selon lesquels ils doivent être forts, subvenir aux besoins de leur famille et être masculins et machos. « Parfois, on a l’impression d’avoir trop de choses à régler. On ne sait pas par où commencer, alors pourquoi prendre la peine de sortir du lit? »

Toby mentionne un autre aspect sociétal qui selon lui empêche beaucoup d’hommes de prendre en main leur propre bien-être : la commercialisation de la santé. Au lieu de nous apprendre à intégrer des habitudes saines à notre style de vie, la société de consommation conditionne les hommes à croire qu’une bonne santé exige d’acheter des aliments spéciaux, les plus récents gadgets technologiques et un abonnement coûteux au gym. L’idée que la santé s’achète finit selon lui par avoir un effet dissuasif et étouffe le vrai message selon lequel il suffit de faire quelques ajustements à son style de vie pour être plus en santé.

Aujourd’hui, grâce à ses conversations informatives avec Adam Kreek et Ned Bell et aux recommandations d’un médecin au sujet de l’alimentation et de l’exercice, Toby avance à grands pas vers une santé optimale. Il a « redécouvert les salades » et il prépare des repas qui intègrent des ingrédients comme du pain pita, un peu de fromage feta, des tomates, des olives et du poulet. « Après avoir fini de manger, on n’a pas l’impression d’avoir avalé une boule de quilles », lance-t-il à la blague. Il a aussi réduit sa consommation d’alcool et remplacé les boissons gazeuses sucrées par de l’eau.

Alan Scholes with the kids for Canadian Men's Health Week

Son principal message pour les hommes? « Détendez-vous au sujet de votre santé »

Aujourd’hui, Toby Hargrave ne se préoccupe pas de son poids, bien qu’il pense avoir perdu quelques kilos simplement en faisant de grandes marches le soir avec sa famille et en réalisant des travaux de rénovation et d’entretien comme la construction d’une nouvelle terrasse sur sa propriété de 2000 mètres carrés.

Son principal message pour les hommes? « Détendez-vous au sujet de votre santé », suggère-t-il. Faites des changements, mais assurez-vous qu’ils soient faciles à faire — comme ceux couverts dans ce billet du blogue Change pas trop. « Commencez par un petit changement qui semble insignifiant et profitez de ce processus. Ce petit changement peut créer un effet domino et mener à de plus grands changements dans l’avenir. »

Photographie par: Ken Cheng / kenchengphotography.com

supreme outlet online supreme outlet online supreme outlet online supreme outlet online supreme outlet online supreme outlet online stone island outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet cheap oil paintings cheap oil paintings online discount oil paintings cheap oil paintings cheap oil paintings online discount oil paintings cheap oil paintings oil paintings for sale discount canvas art prints large canvas art prints oil paintings for sale oil paintings reproductions doudoune moncler pas cher doudoune moncler pas cher doudoune moncler pas cher doudoune moncler pas cher doudoune moncler pas cher doudoune moncler pas cher piumini moncler outlet piumini moncler outlet piumini moncler outlet piumini moncler outlet piumini moncler outlet piumini moncler outlet piumini moncler outlet piumini moncler outlet piumini moncler outlet authentic nfl jerseys supreme outlet online off white shoes off white shoes outlet fjallraven kanken outlet fjallraven backpack sale popcanvasart.com great big canvas pop canvas art large canvas art prints