Raffy Espiritu

Son mode de vie actif lui a sauvé la vie lorsqu’il a souffert une crise cardiaque.

Crise cardiaque à 43 ans : un nouveau regard sur la vie et la santé

« Ma crise cardiaque m’a fait comprendre que la vie est courte et très précieuse. »

Raffy Espiritu, un professionnel de la vidéo de Vancouver, est soudainement devenu le point de mire de vives émotions après avoir souffert d’une crise cardiaque l’an dernier. 

Bien évidemment préoccupés par sa santé, ses amis et sa famille ont pourtant d’abord et avant tout été surpris. « Personne ne pensait que je pouvais être victime d’une crise cardiaque », se souvient Raffy, 43 ans. « Je reconnais que la première partie de ma vie n’a pas été géniale lorsqu’il était question de prendre soin de moi, mais les dix années qui ont précédé mon attaque avaient été différentes. J’avais la réputation d’être un homme actif et tout le monde a été étonné d’apprendre que j’avais fait une crise cardiaque, surtout à mon âge. »

Raffy en avait été tout aussi surpris que les autres. Il avait l’habitude de suivre des cours de danse hip-hop et s’entraînait régulièrement au gym. Il aimait camper, faire de la randonnée et pratiquait une foule d’autres activités physiques, qui réduisent considérablement le risque de maladie cardiaque.

Heureusement, c’est probablement ce mode de vie actif qui lui a permis de s’en sortir. « Mes médecins m’ont dit que ma crise cardiaque était en partie due à mes mauvaises habitudes – mon alimentation aurait pu être meilleure, et j’avais l’habitude de fumer –, et en partie due à la génétique », explique-t-il. « Ils m’ont aussi dit que mes entraînements réguliers au cours des dix dernières années avaient renforcé mon cœur et que c’était ce qui m’avait en fait sauvé la vie. Je n’en revenais pas! » 

Alan Scholes with the kids for Canadian Men's Health Week
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

 Petits changements sains

Raffy sait aujourd’hui que l’exercice et de nombreux autres facteurs peuvent réduire les risques de souffrir d’une crise cardiaque, comme le maintien d’un poids santé et d’une alimentation saine ainsi que la gestion du stress.

Fort de ces connaissances, il a décidé d’apporter de petits changements à son mode de vie, sans toutefois ajouter un stress supplémentaire à ses journées bien remplies. « Nous pouvons modifier un tas de petites choses qui, en fin de compte, se traduisent par de grands bienfaits pour notre santé », explique-t-il. « Mon alimentation était plutôt déséquilibrée auparavant, mais je mange maintenant beaucoup plus de salades. Je sais maintenant que manger trop de sucre peut être mauvais pour la santé, et que les aliments frais sont généralement plus avantageux que les aliments contenant des agents de conservation. »

À l’heure actuelle, Raffy se concentre sur les changements positifs qu’il réussit à apporter à sa vie, plutôt que sur tout ce qu’il pourrait faire mieux. « Ma crise cardiaque m’a fait comprendre que la vie est courte et très précieuse », affirme-t-il. « Je veux profiter de la vie et cela implique d’être indulgent envers moi-même. Je porte maintenant une plus grande attention à mon alimentation, sans toutefois en faire une obsession. J’ai compris que certains aliments essentiels sont sains, tandis que d’autres aliments le sont moins et ne devraient être consommés qu’avec modération. Si vous voulez vraiment manger un sac de croustilles ou une boule de crème glacée, ne vous privez pas, mais comprenez qu’il s’agit d’une récompense… et non d’une collation quotidienne. » 

En bref, explique-t-il, vous ne devriez pas être trop dur envers vous-même. « Si je m’entraîne au gym pendant dix minutes, je ne pense pas à TOUT ce que j’aurais pu faire de plus. Je me concentre sur le fait d’avoir accompli quelque chose de bénéfique pour ma santé. Si vous en faites déjà plus pour votre santé aujourd’hui qu’hier, tapez-vous dans le dos et continuez sur cette voie. »

Alan Scholes with the kids for Canadian Men's Health Week
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
Raffy, quant à lui, s’est inscrit à des cours de hip-hop et danse comme il n’a jamais dansé auparavant. « Je suis devenu le genre de personne qui n’a pas peur de s’exprimer ou de s’amuser dans le studio. Je n’ai qu’une seule vie à vivre, alors je donne tout ce que j’ai et je me laisse aller. »

Jetez un coup d’œil au billet du blogue Change Pas Trop pour découvrir comment les conseils de Raffy peuvent vous guider sur la voie de la santé.

Connaissez-vous quelqu'un qui pourrait bénéficier de cet article?

Partagez cette histoire de santé pour encourager et inspirer d’autres hommes ou écrivez-nous à info@menshealthfoundation.ca pour découvrir comment vous pouvez aider les autres en partageant bien-être.

Visitez Changepastrop.ca pour découvrir comment de petits changements de mode de vie peuvent faire la différence.

Inscrivez-vous à notre bulletin

Des nouvelles sur la santé des hommes que vous pouvez utiliser. Abonnez-vous aujourd’hui.

Vous vous êtes enregistré avec succès

Share This