David MacNeil

Prendre de petites mesures gérables l'a aidé à arrêter de fumer.

Arrêter de fumer, un échec à la fois

Comme de nombreux hommes, David MacNeil se met énormément de pression pour réussir. Il travaille dur, il joue dur et il était dur envers lui-même lorsqu’il a réalisé qu’il était devenu un « esclave au tabac ».

« Lorsque je partais en vacances et que j’oubliais d’acheter des cigarettes ou que je ne les avais pas avec moi, je commençais à paniquer », se rappelle l’acteur de Toronto. « Je finissais toujours par trouver un moyen d’avoir des cigarettes, peu importe le niveau de difficulté ou de gêne ».

Le même cycle s’est répété lorsque David, maintenant âgé de 49 ans, a initialement tenté d’arrêter de fumer. « Je prenais des pastilles de nicotine et s’il ne m’en restait plus, je me sentais si mal que quelqu’un devait aller en chercher pour moi. Le sevrage était difficile, mais le sentiment d’échec était encore pire. J’étais très dur envers moi-même, surtout lorsque j’ai échoué à mes trois premières tentatives pour arrêter de fumer ».

Alan Scholes with the kids for Canadian Men's Health Week
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Comme la vidéo ci-dessus le révèle, la dépendance à la nicotine de David est devenue si sévère qu’il a souffert d’une surdose en raison d’une trop grande quantité de timbres et de gommes de nicotine. « À ce moment, j’ai réalisé que je n’avais plus le contrôle sur ma situation. Ma dépendance avait le contrôle sur moi. C’était un sentiment déplaisant ».

C’est à ce moment, avec ce sentiment de désespoir, que David a réalisé ce qui le motiverait à cesser pour de bon.

Visitez ChangePasTrop.ca pour découvrir des conseils simples qui facilitent la cessation tabagique.

Connaissez-vous quelqu'un qui pourrait bénéficier de cet article?

Partagez cette histoire de santé pour encourager et inspirer d’autres hommes ou écrivez-nous à info@menshealthfoundation.ca pour découvrir comment vous pouvez aider les autres en partageant bien-être.

Visitez Changepastrop.ca pour découvrir comment de petits changements de mode de vie peuvent faire la différence.

Inscrivez-vous à notre bulletin

Des nouvelles sur la santé des hommes que vous pouvez utiliser. Abonnez-vous aujourd’hui.

Vous vous êtes enregistré avec succès

Share This